Basilique Sainte-Crispine Tébessa – Theveste

La basilique de Tébessa ou la basilique Sainte-Crispine de Tébessa (Basilique : du latin basilica, issu du grec basilikos « royal ») est un site archéologique situé à l’est des remparts de la ville de  Theveste , aujourd’hui Tébessa.
C’est l’une des plus grands basiliques romaines d’Afrique. Elle a été édifiée en 313 sur le lieu même où la berbère Crispina, Crispine de Thagare en français, a été décapitée par le proconsul romain Caius Annius Anullinus, pour avoir refusé de sacrifier aux dieux romains conformément au décret parut en 304 et qui prescrit à tous les habitants de « sacrifier et faire des libations aux dieux romains », sous peine de mort en cas de refus.

Sainte Cripine est native de Thagurate (en berbère) ou Thagare (Thacora, Thagura) aujourd’hui Taoura, wilaya de Souk Ahras ancienne Thagaste.

Cette basilique a été dédiée à sainte Crispine pour honorer son martyre en 305 après Jésus-Christ.

La basilique est composée de :

  • un narthex (vestibule transversal, à l’entrée des églises paléochrétiennes),
  • un vasque aux ablutions au milieu du narthex,
  • d’un atrium (Il s’agit d’avant-cour fermée par des portiques à colonnes dans les basiliques paléochrétiennes),
  • une nef centrale,
  • un autel,
  • un presbyterium,
  • deux sacristies,  l’une à gauche du presbyterium et la seconde à sa droite,
  • des cellules d’habitations,
  • un baptistère,
  • une chapelle ( Chapelle de Gabinilla),
  • habitats de basse époque,
  • puits romain,
  • une grande allée,
  • quatre jardins et déambulatoire,
  • un bassin d’arrosage,
  • une crypte tréflée et tombe de Gaudentia,
  • une écurie,
  • porche d’entrée,

Le tout est entouré de remparts.

Reconstitution de la basilique :

Visite virtuelle 360°

Explication de la visite virtuelle

Photos :

« 1 de 4 »

Autres photos

Basilique Sainte-Crispine Tébessa – Theveste sur carte MAP

Sources

Plan : Site du musée d'Orsay.