Constantine

La wilaya de Constantine est la troisième ville algérienne en nombre de population, selon des textes sur Wikipedia, Constantine comporte plus de 900000 habitants.

Surnommée la ville des ponts suspendus, Constantine comporte plusieurs ponts qui relient des différents endroits en traversent des gorges. Ces ponts, dont le pont de Sidi M’Cid et la passerelle Mellah Slimane font aujourd’hui les destinations préférées des visiteurs et des touristes.

Quand on parle de Constantine, on évoque Cirta, cet ancien nom historique qui a survécu des siècles. Effectivement, Cirta est le nom de l’ancienne capitale de la Numidie soit plus deux cents ans avant J.-C ensuite, elle devient une province romaine et ce n’est que plusieurs siècles après J.-C qu’elle prendra le nom de Constantina sous le règne de l’empereur Constantin.

Aujourd’hui, Constantine est l’un des plus importants pôles touristiques en Algérie, cette wilaya comporte bien de trésors culturels que naturels.
Ce sont plusieurs sites archéologiques qui font de Constantine l’une des destinées touristiques les plus importante en Algérie voir au monde, dont les sites :

Tiddis (Castellum Respublica Tidditanorum) : ruines d’une ancienne ville berbère (numide) puis romaine, cette ville qui se situe dans une colline comporte des trésors archéologiques dont des thermes, citernes, rues, escaliers, etc… Tiddis est la ville natale de Castellum Respublica Tidditanorum, cette personnalité berbère romanisée a occupé plusieurs fonctions dont : sénateur romain, gouverneur de la province de Germanie inférieure, légat propréteur de la province Britannia, préteur de Rome, etc…

Mausolée de Quintus Lollius Urbicus : un mausolée en excellente état de conservation, se trouve à quelques kilomètres de la ville antique Tiddis, ce mausolée fut construit en l’hommage de la famille de Quintus Lollius Urbicus.

Mausolée Soumaâ du Khroub : l’un des plus importants mausolées berbères, ce mausolée dit le Mausolée de Massinissa est considéré par plusieurs chercheurs comme le Mausolée du roi Massinissa, c’est l’unique mausolée qui n’a pas été fouillé par des chercheurs de trésors. Le mausolée a été fouillé par des chercheurs français et les trouvailles trouvées dans la chambre funéraire (casque en bronze, épée, etc …) sont exposées aujourd’hui au musée de Cirta à Constantine.

Musée de Cirta : Le musée de Cirta est l’un des plus importants musées archéologiques en Algérie, ce musée dispose des plus importantes pièces archéologiques de l’époque numide et romaine trouvées à l’Est de l’Algérie, ainsi que plusieurs berbères qui remontent à l’époque islamique.

Les visiteurs trouvent un aqueduc et un pont romain à l’intérieur de la ville, ainsi que plusieurs autres vestiges.