Annaba

Annaba, une ville côtière algérienne située à l’Est de l’Algérie, à près de 110 kilomètres des frontières tunisiennes. A travers le temps, cette ville qui regorge de monuments historiques, a connu plusieurs nomination dont Hippone (antique Hippo Regius), Bône et Annaba.

Appelé « Port-Royal » par l’historien Tite-Live et « Port des dieux » par l’historien Strabon, qui ne sont que deux traductions différentes du Lybico-berbère « Ubo-n’-Molok », Annaba a gardé son nom originel qui est « En’aba » et « Bôna ou Bouna » pour « En’ oubou », c’est-à-dire « Celle de la baie ».
Pour mémoire, le jujubier et son fruit le jujube ainsi que la couleur « grenat », tirent leur nom arabe « El Annab – العناب» du Lybico-berbère « En’aba » ou « En’ oubou », actuellement Annaba en référence à sa belle baie.

Quatrième ville d’Algérie en nombre d’habitants, Annaba dispose de plusieurs endroits touristiques :

1- Hippone (Hippo Regius) : est un site archéologique qui remonte à des milliers d’années et qui s’étend sur plusieurs hectares où les visiteurs trouvent :

  • des maisons de l’époque romaine,
  • le plus grand forum et théâtre en Afrique du nord,
  • des routes où la trace des chariots est encore visible,
  • plusieurs inscriptions en latin et libyque (amazigh),
  • des restes de statues,
  • la fameuse basilique de la paix, dont le sol est couvert de mosaïques et de tombes,
  • plusieurs centaines de mètres de mosaïque,
  • stèles amazighes,
  • etc …

2- Un musée archéologique : au sommet d’une colline, à l’intérieur du site archéologique Hippone, se trouve le musée d’Hippone, un musée archéologique installé dans une ancienne caserne transformée an prison plus tard puis en musée et administration du site aujourd’hui.

Le musée d’Hippone dispose d’un petit jardin entouré de pièces archéologiques qui remontent à l’époque romaine dont des stèles, des restes de statues, etc …
Au jardin du musée, le visiteur trouve un puit, qui donne sur des grands citernes antiques alimentées jusqu’à aujourd’hui par l’eau de la pluie.

Le musée dispose de trois salles ont été consacrées pour exposer des pièces archéologique d’une valeur inestimable. A l’entrée du musée, dans une grande salle à gauche sont exposées cinq grandes mosaïques en excellente conservation ainsi que deux statues dont la statue d’hercule découverte au thermes d’Hippone, concernant les mosaïques exposées, elle ont toutes été déplacée du site vers le musée.

A sa gauche, le visiteur découvre plusieurs pièces archéologiques exposées dans une grande salle dont :

  • le fameux trophée dit trophée d’Hippone, qui mesure 2m 45 de hauteur, ce célèbre trophée qui remonte à l’époque romaine est une pièce unique au monde,
  • plusieurs bustes/têtes de statues dont celles d’empereurs romains,
  • des mosaïques,
  • le sarcophage des amazones,
  • stèles, jarres, etc …

A l’étage supérieur, le visiteur découvre des centaines de pièces antiques qui remontent à l’époque romaine dont :

  • des pièces de monnaie amazighes et romaines,
  • poterie et lampes à l’huile,
  • bijoux, boucles de ceintures, statuettes,
  • instruments de chirurgie, de pèche, de beauté, etc …
  • cadran solaire,
  • etc …

3- Edough : situé entre Annaba et Skikda, l’Edough est un massif montagneux connu par les bônois sous le nom de Séraïdi qui est un village installé à la hauteur de la montagne, l’Edough est une destinée de milliers de randonneurs et bivouaqueurs.

En plus du paysage naturel exceptionnel, l’Edough est la terre de plusieurs espèces animalières dont des espaces menacées comme le Pleurodeles poireti (Triton Edough, se trouve uniquement à l’Edough), le Salamandra algira (Salamandre algire), etc …
Le dernier lion de l’Algérie, le lion de barbarie ou lion d’Atlas a été abattu en 1890 à l’Edough.

4- La citadelle : la citadelle d’Annaba, classée patrimoine national en 1978, a été construite dans les hauteurs de la colline des caroubiers,  sur un terrain de trois hectares, cette citadelle toujours debout, comporte plusieurs monuments historiques a été construite sous le règne des amazighs Hafsides à la fin du douzième siècle.

5- etc …