Djemila (Cuicul)

Ville romaine autrefois opulente qui abritait près de 10.000 habitants. Située sur les hautes plaines de Sétif, entre l’Atlas littoral et l’Aures, la région servait d’oliveraie et de grenier à blé aux Romains.

Construite en 98, Cuicul, aujourd’hui Djémila s’agrandit au 3ème siècle , sous le règne de l’Empereur Caracalla. Au 4ème siècle, la cité se dota d’une Basilique Chrétienne.

Son histoire est celle d’une colonie de vétérans implantés dans une zone fertile et propice à l’élevage et qui s’agrandit au fur et à mesure de sa prospérité croissante.

La ville échappa même aux destructions vandales jusqu’au début du VI° siècle. Mais les Byzantins sont de retour en 533 et l’évêque Crescentius assiste au concile de Constantinople en 533. La ville échappait à l’autorité des rois Maures qui contrôlaient le reste de l’Afrique du Nord. Après 553 Cuicul tombe dans l’oubli. Les musulmans ne rebatirent pas la Cité et le nom de Djemila est devenu courant.

Photos de Djemila (Cuicul) :

« 1 de 2 »

Photos des Djemila (Cuicul) :

Djemila (Cuicul) sur carte MAP :

Sources :

Source photo reconstitution : jeanclaudegolvin.com
Source texte : cnra.dz