Medracen (Medghassen ou Imedghassen)

L’Algérie, un pays considéré comme le berceau de l’humanité, a toujours été en tête de liste quand il s’agit de l’histoire de la civilisation. Toute région de l’Algérie porte la trace de plusieurs civilisations, en passant par la préhistoire et l’antiquité.
Parmi les différentes régions qui regorgent de sites archéologiques et culturels, le pays chaoui, cette région qui été autre fois la terre des rois berbères conserve aujourd’hui des centaines de sites archéologiques qui reflète l’importance de la région au fil du temps.

Au nord de la capitale des Aurès, Batna, se trouve un mystérieux monument, à forme pyramidale, haut de plus de dix huit mètres et large de plus de cinquante huit mètres, construit en pierres de taille. Il s’appel d’Imedghassen (Imedghacen ou Medracen), un monument historique considéré comme un symbole de l’architecture amazighe, il a une base cylindrique ornée de soixante colonne d’ordre dorique.

Comme les différents monuments historiques à forme pyramidale que dispose l’Algérie, Imedghassen s’agit d’un mausolée royal. Dans ce genre de constructions, les numides ont bien su cacher l’entrée qui mène au(x) salle(s) funéraire(s) de leurs mausolée, Imedghassen ne fait pas l’exception, l’entrée qui mène à l’intérieur du mausolée a bien été dissimulée ce n’est qu’en 1850 que les chercheurs ont réussis à découvrir l’entrée du Mausolée.

L’entrée d’Imedghassen se trouve à la troisième marche des gradins du cône supérieure (la troisième marche se trouve à une hauteur de plus de cinq mètres), l’entrée s’ouvre sur un escalier de onze degrés qui donne sur une galerie droite qui elle mène vers la salle funéraire, cette salle exiguë dispose dans chaque coté en largeur une banquette large de vingt centimètres et haute de trente centimètres pouvaient servit autrefois à déposer des objets funéraires ou à supporter des planches, etc ….

l’Accès à l’intérieur du monument a permis aux chercheurs de prendre des prélèvement des poutres en cèdre à l’intérieur de la galerie et pouvoir effectuer la datation au carbone quatorze ce qui a donné l’âge d’Imedghassen, il date donc du quatrième siècle avant notre ère ce qui donne la supposition qu’il s’agit d’un mausolée construit en l’honneur du roi Gaia ou l’un de ses prédécesseurs.

Reconstitution du mausolée d’Imedghassen

Aujoudhui, Imedghassen est un site archéologique ouvert au public, visité par plusieurs personnes intéressées par l’Histoire de l’Algérie et de l’antiquité. Pour les personnes ayant des difficultés a imaginer l’état du monument avant qu’il soit dégradé par la nature, ci-dessous une reconstitution d’Imedghassen montrant le monument en l’état de sa construction avec une coupe qui permet de voir la structure intérieure du monument (escalier, la galerie et la chambre funéraire).

Photos :

Medracen (Medghassen ou Imedghassen) sur carte MAP