Baga

Baga ou Bagas (en tifiniagh : ⵀⴳⴰ) était un roi de Maurétanie, et fondateur de la dynastie régnante du royaume de Maurétanie à la fin du iiie siècle av. J.-C.1.

Il soutient militairement le roi numide Massinissa à son retour d’Hispanie, en lui fournissant des armes et 4 000 guerriers maures pour l’escorter et pour combattre son rival au trône, Syphax. Il l’aida également contre Carthage lors de la deuxième guerre punique.
Le nom de Baga n’est cité que par Tite-Live mais le nom n’est pas inconnu dans l’onomastique libyque, on le reconnaît sous la forme BGY. Le nom d’Abeggi (chacal) est encore porté chez les Touaregs.

Baga semble avoir été un chef jouissant d’une autorité certaine puisqu’il put fournir à Massinissa, qui était un étranger, une escorte aussi importante que celle que mentionne Tite-Live. Il est un véritable souverain dont l’autorité s’étendait sur un vaste territoire.

Le fait même que Massinissa traverse le territoire de Baga avant d’atteindre la Numidie, confirme la situation du royaume de Maurétanie, entre la péninsule ibérique et les territoires massæsyles et massyles ; de plus le contexte prouve que ce royaume contrôlait au moins une partie du littoral ; ce qui permet de rejeter définitivement la curieuse tentative de placer dans l’Aurès le royaume de Maurétanie.

Si le royaume de Baga peut être situé sans peine dans la future Maurétanie tingitane, et plutôt dans sa partie occidentale, il est impossible de préciser son étendue. On admettra, à l’image de ce qui se passait en Numidie, que le roi exerçait un certain contrôle, sinon une domination de fait, sur les villes littorales, toutes de culture phénicienne, aussi bien les vieilles cités de Lixus et Tingis que celles, sans doute plus récentes, qui occupaient les sites d’Emsa et de Sidi Abdeslam, mais aussi et plus sûrement sur les villes de l’intérieur comme Volubilis et peut-être Tamuda. Vers le sud, on peut penser que les grandes tribus gétules exerçaient déjà une pression suffisante qui limitait l’autorité de Baga. Pline l’Ancien cite les Gétules Autoletes (= Autololes) qui s’étendaient jusqu’au sahara ; on peut penser qu’ils occupaient déjà le pays au temps de Baga.

Baga nous apparaît plus comme l’héritier d’une puissance qui se forgea pendant les temps obscurs de la protohistoire que comme un simple aventurier que nous révélerait un caprice de l’Histoire.

Source : wikipedia.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *