Bocchus I

Bocchus (désigné par les historiens comme Bocchus Ier ou Bocchus l’ancien) est un roi de Maurétanie de 110 à 80 av. J.-C.

En 106 av. J.-C, il prend les armes avec Jugurtha, son gendre, contre les Romains. Vaincu deux fois par Marius. Il se rapproche ensuite des Romains, traite avec Sylla, alors questeur sous Marius, et consent à trahir son gendre, Jugurtha, en aidant les Romains à le faire tomber dans un guet-apens où il est capturé (106 av. J.-C.). Il reçoit en récompense le pays des Massésyliens (Massaessyles) avec le titre d’ « ami de Rome ».

Son fils supposé, Sosus ou Mastanesosus, lui succède à la tête de la Maurétanie. Le nom de Mastanesosus n’est connu que par un passage de Cicéron (Contre Vatinius 12) qui en fait un roi de Maurétanie occidentale en 62 av. J.-C. par opposition à Hiempsal II, roi de Maurétanie orientale. S’il est identique à Sosus, ce qui est fort probable, il s’agirait alors du successeur de Bocchus Ier et du père de Bocchus II et de Bogud. Sosus a laissé des témoignages à Volubulis et des monnaies de Tanger portent la légende latine : Rex Bocchus Sosi f(ilius) (roi Bocchus, fils de Sosus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *