Massinissa II

Masinissa II (ou Massinissa II) était un roi de Numidie occidentale, avec pour capitale la ville de Cirta (81-46 av. J.-C.). Il a été nommé d’après, ou a pris le nom de son célèbre ancêtre, Masinissa, l’unificateur et fondateur du royaume de Numidie.

Masinissa était probablement le fils de Masteabar, un roi obscur qui est connu d’une seule inscription fragmentaire. Il était un fils du roi Gauda (mort en 88 av. J.-C.), qui a divisé le royaume de Numidie entre lui et son frère Hiempsal II. L’allié de Masinissa, Juba Ier de l’est de la Numidie, était très probablement son cousin germain. Le royaume numide occidental était plus petit, et plus faible que celui de l’est.

En 81 av. J.-C., le général romain Pompée envahit la Numidie qui, sous le règne d’un certain Hiarbas, assistait le rebelle romain Domitius. Pompée soumit la Numidie dans une campagne de 40 jours et restaura Hiempsal II à son trône, et établit Massinissa au sien. Cela constituait la reconnaissance romaine formelle des deux royaumes numides.

Pendant la guerre civile romaine de 49-45 av. J.-C., Masinissa et Juba se sont alliés avec Pompée, dont les partisans contrôlaient la province d’Afrique, contre Jules César. En 46 av. J.-C., César envahit l’Afrique, et ses alliés, Bocchus II de Mauritanie et le seigneur de guerre mercenaire Publius Sittius, envahirent le royaume de Masinissa depuis l’ouest, capturant Cirta. L’ouest de son royaume a été donné à Bocchus, tandis que l’est avec Cirta a été accordé à Sittius. Juba s’est suicidé après la défaite, mais le sort de Masinissa est inconnu. Son fils, Arabion, s’est échappé pour rejoindre les forces de Pompée en Hispanie, et est ensuite revenu récupérer une partie du royaume de son père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *