Reconstitution du nymphée de Tipaza (Tipasa)

Considéré à tort comme un simple bassin ou une simple piscine, un nymphée est beaucoup plus un lieu de culte qu’un regroupement d’eau potable ou destinée à la baignade. C’était un sanctuaire dédié aux nymphes, à l’époque romaine, le nymphée, accueillant l’eau d’une source sacrée existait en deux contextes, le nymphée privé et le nymphée publique.
En Algérie, il en existe plusieurs, découverts par des chercheurs, fouillés complètement ou partiellement, certains ont une forme d’une piscine ce qui est le cas du nymphée de Khemissa, l’un des plus grands nymphées du monde antique, d’autres ont une forme différente comme c’est le cas du nymphée de l’antique Tipaza (Tipasa).

Le nymphée du site Tipaza (Tipasa) est situé à proximité du théâtre, ses ruines composent la majeur partie inférieure dont les différents bassins qui gardent la trace de l’usure de leurs parois, une partie de son mur et ses colonnes etc … Ci-dessous une photo de l’état actuel du nymphée :

Etat actuel du nymphée de Tipaza (Tipasa) – source de la photo : Wikipedia

Ci-dessous, la reconstitution du nymphée de Tipaza (Tipasa) :

Reconstitution du nymphée de Tipaza (Tipasa)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.