Syphax

Syphax (v. 250 – v. 202 av. J.-C.) est un roi berbère de la Numidie occidentale (d’environ 215 à 203 av. J.-C.), dont la capitale était Siga (actuelle Oulhaça El Gheraba1) en Algérie. Son histoire est racontée par Tite-Live, dans Ab Urbe condita libri2.

Pendant la Deuxième Guerre punique, il s’allie d’abord aux Romains, s’opposant ainsi à Gaïa, roi de la Numidie orientale, et à son fils Massinissa, alliés aux Carthaginois. Il reçoit à sa cour de Siga le général carthaginois Hasdrubal Gisco et le général romain Scipion l’Africain, qui cherchent tous deux à obtenir son alliance.

À la mort de Gaïa, il annexe le territoire de celui-ci et son mariage avec Sophonisbe (auparavant promise à Massinissa si l’on en croit Appien), la fille d’Hasdrubal Gisco, provoque un retournement total des alliances, Massinissa passant dans le camp de Rome. Les historiens antiques, notamment Polybe et Tite-Live rapportent l’influence supposée de Sophonisbe sur Syphax, veillant à ce qu’il reste dans l’alliance carthaginoise. Syphax apparaît comme un roi puissant, ainsi que l’attestent plusieurs pièces de monnaies frappées à son effigie, où il apparaît coiffé d’un diadème.

Tombeau de syphax à Siga (l’actuelle Oulhaça El Gheraba).
Statue de Syphax, à Rome, l’inscription indique : SUPHAX NUMIDIÆREX.
Le roi Syphax de Numidie reçoit Scipion l’Africain – Allori Alessandro (1535-1607) – sala di Leone X, Villa Medicea Ambra, Poggio a Caiano.
Le roi Syphax de Numidie reçoit Scipion l’Africain – Allori Alessandro (1535-1607) – sala di Leone X, Villa Medicea Ambra, Poggio a Caiano.

Syphax est vaincu et capturé en 203 av. J.-C. après la défaite de la bataille des Grandes Plaines, par le commandant romain Gaius Lælius, grâce à Massinissa (qui s’empare ensuite de Cirta, actuelle Constantine et seconde capitale de Syphax). Scipion envoie le souverain vaincu à Rome en tant que prisonnier où il meurt en 203 ou 202 av. J.-C. Sophonisbe, remariée hâtivement à Massinissa après la prise de Cirta, préfère s’empoisonner plutôt que de connaître le même sort. Après la mort de Syphax, c’est son fils Vermina qui lui succède, dernier roi massæsyle avant l’unification de la Numidie par Massinissa. La ville de Tunisie, Sfax, est nommé d’après lui.

Source : wikipedia.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *