Hippone – Hippo Regius

Hippo Regius (Hippone) est située en Afrique du Nord, actuellement la ville d’Annaba, considérée comme l’une des plus importantes villes berbéro-romaines. Hippone est la ville natale du roi amazigh Juba I et de son fils le roi Juba II. Le Philosophe et père de l’Eglise chrétienne Saint Augustin a vécu et a trouvé la mort à Hippo Regius.

Juba II, doué par la nature des plus brillantes qualités de l’intelligence et de l’esprit, avait reçu une instruction soignée.
Ses connaissances approfondies et variées l’avaient placé, bien jeune encore, au rang des savants les plus distingués de Grèce et d’Italie.

Juba II est demeuré principalement célèbre par son immense savoir. Il fut, suivant Pline l’ancien, plus renommé comme savant que comme roi.
On lui devait une nombreuse série d’ouvrages dont « L’histoire d’Arabie », destinée à l’instruction du jeune et futur empereur « Caïus César Caligula ».

En 25 avant J.-C, Juba II avait obtenu d’Auguste la main de Cléopâlre Sélèné, fille d’Antoine et de la fameuse Glêopâlre d’Egypte.

Juba II mourut, en l’an 23 de l’ère chrétienne après avoir régné près d’un demi-siècle.

Les peuples de Juba II, reconnaissants de son amour pour la paix, de sa paternelle et sage administration, le placèrent après sa mort au rang des dieux, ainsi que l’attestent Lactance et Minutius

La mémoire de ce prince fut également chère aux étrangers :

– Gadès le plaça au nombre de ses duumvirs (magistrats),
– Athènes lui éleva une statue,
– Carthagène lui consacra un monument avec l’inscription suivante :

Au roi Juba,

Fils du roi Juba, petit-fils du roi Hiempsal,
arrière petit-fils du roi Gauda,
petit-fils de l’arrière petit-fils du roi Masinissa,

Duumvir quinquennal, patron de la Colonie.

Les colons et les habitants affranchis ont élevé ce monument.

Juba II laissa deux fils, Ptolémée et Drusilla.

Reconstitution d’Hippone :

Visite virtuelle 360°

Explication de la visite virtuelle

Photos :

« 1 de 6 »

Autres photos

Hippone – Hippo Regius sur carte MAP

Plan de Hippone – Hippo Regius avec indicateurs sur carte Maps

Sources

Photos : Jean-Claude Golvin, Xavier Delestre